9 erreurs que vous pourriez faire avec vos sextoys

Par | 22/05/2021| 0 Comments
sextoys-erreurs

Ce qu’il y a de mieux avec les sextoys, c’est que vous pouvez les utiliser de la manière qui vous procure le plus de plaisir. Comme il s’agit de votre corps, vous pouvez choisir les jouets à utiliser et la manière de les utiliser : la forme, le type de contact, l’intensité, l’emplacement et bien d’autres choses encore. C’est un peu comme le voyage le plus agréable du monde, où vous pouvez choisir votre propre aventure.

Toutefois, il y a quelques précautions à prendre lorsque vous utilisez des sextoys et quelques règles de base générales qui vous permettront de passer un moment encore plus agréable. Si vous utilisez des sextoys ou si vous envisagez de le faire, voici quelques erreurs à ne pas commettre.

1. Vous ne les nettoyez pas correctement ou suffisamment

Une hygiène et un rangement corrects des sextoys sont importants pour la longévité de votre jouet et votre propre sécurité. L’utilisation d’un sextoy sale et détérioré est tout simplement impolie envers vos parties génitales  et peut théoriquement vous exposer à des problèmes de santé tels que les infections urinaires si des bactéries présentes sur le sextoys pénètrent dans votre urètre. Ce n’est pas comme si vous étiez certain de contracter une infection urinaire si vous ne nettoyez pas vos sextoys, mais le fait de garder les choses hygiéniques réduit les chances que cela se produise.

La bonne façon de nettoyer un sextoy dépend de plusieurs facteurs, notamment du matériau du jouet et du fait qu’il fonctionne ou non avec des piles. Heureusement, on propose déjà un guide sur l’entretien et la conservation de vos jouets, dans lequel vous trouverez tous les détails sur la manière exacte de conserver vos sextoys aussi intacts que possible. En résumé, vous n’avez généralement pas besoin d’un produit sophistiqué (un savon doux non parfumé qui ne laisse pas de résidus suffit pour nettoyer la plupart des jouets), et vous devriez idéalement laver votre sextoy avant et après chaque utilisation – mais au moins avant.

Cela dit, tout le monde est parfois paresseux. Parfois, une fois que vous avez fini d’utiliser un sextoy, la dernière chose que vous voulez faire est de vous lever et de le nettoyer. On suggère de garder des lingettes pour bébé non parfumées ou un produit nettoyant dans un tiroir de chevet pour un accès facile. Ce n’est pas aussi efficace que de nettoyer un sextoy, mais un coup de chiffon rapide jusqu’à ce que vous ayez le temps de le laver complètement est mieux que rien. Une astuce encore plus paresseuse ? Utilisez une barrière entre votre corps et le jouet, comme un préservatif non lubrifié ou une digue dentaire (selon le type de jouet), afin de ne pas avoir à nettoyer ou presque. Cela dit, il y a d’excellentes raisons d’utiliser du lubrifiant avec un sextoy. Oui, cela demande plus de nettoyage, mais cela peut aussi être très payant. Nous y reviendrons dans un instant.

2. Vous optez automatiquement pour le sextoy le plus populaire

Les gens demandent toujours quel est le sextoy qui se vend le mieux (c’est la baguette magique, surprise !). Bien que ce soit une question tout à fait justifiée par curiosité, la popularité ne devrait pas complètement dicter le choix du sextoy que vous utilisez. Un sextoy  n’est pas comme un téléphone portable : si vous avez celui qui fait tout et qui a toutes les fonctions, il sera le meilleur. Il s’agit de votre corps et de vos besoins.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas obtenir de conseils sur le choix d’un sextoy. Si un certain sextoy est sauvagement populaire, c’est probablement pour une bonne raison. Mais pour commencer, il est plus logique de demander quels sont les sextoys les plus appréciés pour ce que vous aimez particulièrement. Demandez (ou recherchez) les meilleurs sextoys pour quelqu’un qui aime la stimulation intense du clitoris (encore une fois, la baguette wand !) ou la pénétration profonde et intense, ou tout ce que vous aimez au lit. Si vous ne savez pas exactement ce que vous aimez, il peut être judicieux d’expérimenter un peu par vous-même avant d’investir dans un sextoy.

3. Vous vous concentrez trop sur les orgasmes

Vous vous dites peut-être : « Bien sûr, je veux avoir un orgasme quand j’utilise un sextoy ». Parce que oui, l’un de leurs avantages est qu’ils peuvent être vraiment, vraiment utiles pour vous faire jouir. Mais cette attitude peut ajouter une pression inutile et enlever une partie du plaisir.

Les sextoys ne doivent pas être utilisés uniquement pour l’orgasme. Vous pouvez les utiliser pour avoir des sensations agréables et pour profiter du plaisir du jeu sexuel sans que cela ne soit qu’un moyen d’avoir un orgasme.

À quoi cela ressemble-t-il en pratique ? Vous pourriez commencer par mélanger la façon dont vous utilisez votre sextoy. Par exemple, au lieu de vous en tenir à la stimulation standard du clito, du vagin ou de l’anus lorsque vous utilisez un vibromasseur, on recommande d’explorer vos mamelons, votre ventre, vos cuisses, la tige du pénis, ou même de vous faire un massage sensuel. La baguette wand a été conçue à l’origine pour être un masseur de dos.

Bien sûr, si vous changez l’utilisation prévue d’un sextoy, assurez-vous qu’il est sûr. En particulier, vous ne voudriez pas utiliser un gode que vous utilisez habituellement pour la pénétration vaginale pour vous essayer au jeu anal, à moins qu’il n’ait une base évasée pour que vous ne risquiez pas de le perdre dans vos fesses.

4. Vous n’utilisez les sextoys que seule

Il y a souvent une étrange honte à introduire des sextoy dans le sexe en couple. Certaines personnes craignent qu’un jouet soit là pour « remplacer » ou pour compenser une sorte d’insuffisance de performance. Mais ce n’est pas forcément lié à ce genre de choses.

De très nombreuses femmes ne sont pas capables d’avoir un orgasme à moins d’utiliser un vibromasseur. Donc, si vous êtes inquiet à l’idée d’introduire des jouets dans votre vie sexuelle en couple, on suggère de garder à l’esprit qu’un bon partenaire sexuel devrait vouloir que vous éprouviez autant de plaisir que possible, y compris en utilisant un sextoy si c’est ce que vous aimez.

Même si vous n’avez aucun problème à atteindre l’orgasme sans jouet  ou si vous souhaitez que l’orgasme ne soit pas au centre de vos préoccupations, comme nous l’avons mentionné, les sextoys peuvent toujours améliorer quelque chose qui est déjà agréable. Les sextoys peuvent être comme de délicieuses garnitures sur une boule de glace déjà très bonne. « Oui, la crème glacée est délicieuse en soi, mais aujourd’hui, j’en veux avec du chocolat et une cerise sur le dessus, juste pour changer, pour ajouter un peu de texture et de saveur. »

5. Vous n’utilisez pas le bon lubrifiant (ou aucun)

Le lubrifiant peut être tout aussi utile pour le sexe en solo que pour le sexe en couple, et parfois même plus. Nous n’avons pas toujours le temps ou la patience de faire le type de préliminaires dont nous avons besoin pour nous lubrifier lorsque nous nous masturbons. Chaque fois que vous n’utilisez pas de lubrifiant mais que vous n’êtes pas naturellement assez mouillée, vous courez non seulement le risque d’une gêne et d’une irritation, mais vous pouvez aussi vous retrouver avec une déchirure vaginale. Aïe.

Quant au type de lubrifiant à utiliser, de nombreux matériaux de sextoy sont compatibles avec les lubrifiants à base d’eau, de silicone et d’huile. Mais les sextoys en silicone, sans doute l’un des matériaux les plus populaires pour ces jouets, ne peuvent être utilisés qu’avec des lubrifiants à base d’eau ou d’huile. Un lubrifiant à base de silicone détériore la surface d’un sextoy en silicone et l’abîme pratiquement avec le temps.

Bien sûr, si vous préférez le lubrifiant à base de silicone, et beaucoup de gens le font en raison de sa longévité, c’est à ce moment-là que les préservatifs non lubrifiés se révèlent utiles. Mettez-en un sur votre sextoy , et vous pourrez techniquement utiliser du silicone avec du silicone tant que vous voudrez.

En parlant de préservatifs, le lubrifiant à base d’huile rend le latex susceptible de se déchirer. Vous ne devez donc utiliser que du lubrifiant à base d’eau ou de silicone si vous décidez d’utiliser un préservatif en latex avec votre sextoy.

6. Vous n’utilisez que des sextoys chers et luxueux

C’est logique, tu mérites le meilleur. Mais tu dois savoir que parfois, un sextoy à 25 euros peut être tout aussi agréable qu’un sextoy à 390 euros. Les gens ont tendance à penser que les sextoys les plus chers du marché sont automatiquement les meilleurs, mais ce n’est pas forcément vrai, surtout si vous n’avez pas encore beaucoup d’expérience en matière de sextoys.

Si vous ne savez pas ce que vous recherchez dans un sextoy et si vous ne savez pas ce que vous aimez spécifiquement, commencez peut-être par quelque chose dont le prix est un peu plus modéré. N’ayez pas peur d’acheter une balle à piles à 20 euros et d’explorer votre corps avec. Une fois que vous aurez découvert ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, vous pourrez passer à quelque chose de mieux. Mise en garde concernant les jouets abordables : Assurez-vous qu’ils ne présentent aucun danger pour le corps, c’est-à-dire qu’ils sont fabriqués à partir de matériaux réputés inoffensifs, et familiarisez-vous toujours avec la meilleure façon de prendre soin de votre jouet, quel que soit son matériau.

Lorsque vous savez ce que vous aimez, il peut être intéressant de faire des folies. Les marques plus chères ont généralement de meilleures garanties, des matériaux et des pièces de meilleure qualité et dureront généralement longtemps.

7. Vous ne lisez pas les instructions

Ecoute, je comprends. Quand on achète un nouveau sextoy, on a parfois envie de l’essayer tout de suite, sans se soucier des instructions. Mais il y a généralement quelques raisons de ne pas le faire.

Lorsqu’il s’agit de sextoys fonctionnant avec des batteries, la plupart des instructions suggèrent de les recharger complètement avant de les utiliser afin de prolonger leur durée de vie. De plus, ne voulez-vous pas savoir à quoi servent tous les boutons pour ne pas changer accidentellement de réglage au pire moment ? Il en va de même pour les sextoy qui ne fonctionnent pas sur batterie : vous vous épargnerez bien des frustrations si vous apprenez à mettre un harnais avant de vous lancer.

En ce qui concerne les tâches non sexy liées à l’entretien des jouets sexuels, on suggère de prendre une photo de votre ticket de caisse au cas où vous devriez retourner le sextoy. De plus, beaucoup de sextoys, surtout les plus chers, sont accompagnés d’une garantie qui peut s’avérer utile un jour.

8. Vous partagez des sextoys sans prendre les précautions nécessaires

On ne recommande pas de partager des sextoys non protégés avec un partenaire pendant un rapport sexuel, surtout si vous utilisez le sextoy pour la pénétration. Utiliser les mêmes sextoys sans protection revient essentiellement à avoir des rapports sexuels non protégés. Vous partagez des fluides corporels, ce qui vous expose au risque de contracter une infection sexuellement transmissible. Ne pas prendre les précautions nécessaires à cet égard peut également augmenter le risque de vaginose bactérienne. Cette maladie survient lorsque l’équilibre normal des bactéries dans votre vagin est rompu et peut entraîner des symptômes tels que des démangeaisons, une mauvaise odeur et une sensation de brûlure lorsque vous faites pipi (bien que de nombreuses personnes atteintes de VB ne présentent aucun symptôme).

Vous ne voulez pas non plus partager le même jouet avec différents trous sur votre propre corps sans vous nettoyer correctement entre les deux. Vous ne devez jamais utiliser dans votre vagin un sextoy qui a touché votre anus sans le laver ou remplacer la barrière entre votre corps et le dispositif. Si votre vagin abrite de nombreuses bactéries et champignons qui le maintiennent en bonne santé, il n’est pas habitué aux bactéries gastro-intestinales comme E. coli qui se développent dans le rectum, de sorte que la contamination croisée peut entraîner des infections.

Quelles sont donc les précautions à prendre ? Tout comme lorsque vous ne voulez pas avoir à nettoyer après un rapport sexuel en solo, il est utile d’avoir des préservatifs à portée de main afin d’en utiliser un nouveau pour chaque rapport sexuel. Vous pouvez aussi en profiter pour agrandir votre collection d’accessoires sexuels afin que personne n’ait à partager (que ce soit vous et votre partenaire ou votre vagin et vos fesses).

9. L’utilisation d’un sextoy vous gêne

Si un sextoy fait partie intégrante de votre vie sexuelle, vous n’êtes pas seule et vous n’avez certainement pas à en avoir honte. De nombreuses personnes ne peuvent pas atteindre l’orgasme sans un sextoy pour diverses raisons, et même si vous le pouvez, les sextoys sont tout simplement très amusants à utiliser.
Bien sûr, se débarrasser de ses inhibitions face aux sextoys peut être plus facile à dire qu’à faire. Si c’est un objectif pour vous, on suggère d’intégrer les sextoys à votre conception du sexe aussi souvent et avec autant d’enthousiasme que possible : Achetez-les avec un partenaire, utilisez-les comme moyen d’explorer ce qui vous excite, achetez des sextoys qui vous plaisent sur le plan esthétique, faites tout ce qu’il faut pour normaliser leur utilisation et la rendre agréable. Et si vous avez encore des difficultés, sachez qu’il existe des sexologues dont le travail consiste à aider les gens à surmonter des problèmes tels que la honte sexuelle.

N’oubliez pas que le but d’un jouet sexuel est de trouver votre plaisir. Surtout si vous l’utilisez pendant la masturbation, qui est un moment où vous devriez vous sentir complètement libre de faire ce que vous voulez, parce que c’est votre corps.

Julie

Hello, je vous partage quelques astuces sur la sexualité et les relations. "Aimer, c’est vivre, aimer, c’est voir, aimer, c’est être." V.H.